Imprimer cette page
04/03/2019

Disney expert autoproclamé de l’alimentation de nos enfants.

Disney lance son propre logo nutritionnel pour les enfants. Arrêtons la cacophonie et basons-nous sur des critères scientifiques. Seul le Nutriscore est recommandé par les pouvoirs publics.

Disney lance son système d’information nutritionnel Disney Cuisine. Sous forme d’une étiquette verte avec à l’intérieur l’inscription « Disney cuisine », il sera apposé sur les produits des marques partenaires tels que Kellogg’s, Parmentine, Kidiboo ou P’tit Louis.

Si Disney se vante d’avoir construit son système selon les recommandations de grandes autorités sanitaires comme l’OMS ou du Programme National de nutrition santé en France, pourquoi n’a-t-il pas rejoint le Nutri-Score, le seul système d’étiquetage reconnu et recommandé par les autorités françaises de santé publique ? Faisons-nous plus confiance à Mickey pour nourrir nos enfants qu’aux pouvoirs publics ?

Les entreprises suivent la démarche du Nutri-Score volontairement. Si la liste des industriels engagés dans le Nutri-Score s’allonge, certaines entreprises restent réfractaires. Ainsi Kellogg’s, partenaire de Disney Cuisine en fait partie. Les initiatives industrielles de labellisation n’ont jamais été concluantes et ne font que rajouter de la cacophonie pour le consommateur.

Les critères Disney cuisine ont été élaborés par Disney lui-même. Ils sont basés sur la quantité de sel, de sucre, de gras et de calories mais lorsqu’on le compare au système Nutri-Score, on ne met pas tout le monde d’accord. Par exemple, les bâtonnets de fromage de la marque Kidiboo labellisés Disney Cuisine sont ainsi notés D par le Nutri-Score (sur le site Open Food Fact). Si le guide nutritionnel de Disney est consultable en ligne, le cahier des charges lui est introuvable tout comme la liste des « experts en nutrition » qui auraient participé à sa rédaction.

Des stars telles que Rémi de Ratatouille, Chewbacca ou Mickey seront affichés sur les emballages. Nous craignons que l’impact marketing soit néfaste sur les habitudes alimentaires des enfants et nous pensons que l’utilisation des mascottes pousse à la consommation et au grignotage.

Une chose est sûre, l’entreprise de divertissement réussi mieux que quiconque pour créer des mondes et attirer petits et grands mais son rôle n’a jamais été celui de labelliser l’alimentation des enfants. Parents, faites confiance au Nutri-Score pour nourrir vos enfants.

A consulter :

Dernière modification le 04/03/2019