Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV

Le Raisin

Dès septembre, le raisin de table est de retour. Avec des grains allant du jaune-verdâtre au noir, en passant par le rouge et le bleu violacé, les différentes variétés contentent les goûts les plus divers.

Près des 2/3 de l’approvisionnement du marché français est assuré par des achats à l’étranger. Mais, en septembre, on trouve sur les étals de nombreuses variétés françaises : Cardinal, Muscat, Chasselas, Alphonse Lavallée, ... Issues de l’agriculture conventionnelle ou biologique, elles sont produites principalement dans le sud de la France. Les plus réputées (Muscat du Ventoux et Chasselas de Moissac) bénéficient d’une AOC.

À l’achat, les grappes de raisin doivent être bien mûres et fraîches, avec des grains fermes, gorgés de jus, bien colorés, sans tâches. Une tige verte, souple, cassante mais pas desséchée est un signe de fraîcheur. Tout comme la pruine, cette pellicule naturelle, cireuse et blanchâtre qui recouvre les grains.

Comme de nombreux fruits, le raisin est fragile et doit être consommé rapidement. Cependant, on peut le conserver quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Juste avant de le déguster, il est nécessaire de laver soigneusement afin d’éliminer les éventuels résidus de traitement.

Plutôt pauvre en vitamine C, le raisin est particulièrement bien fourni en antioxydants (pigments anthocyaniques et polyphénols). Il est évidemment très riche en eau, mais cela n’en fait pas un « fruit minceur ». Au contraire, à cause de sa richesse en sucres, le raisin est particulièrement « énergétique ».

Le raisin se consomme évidemment comme fruit de table ou au dessert sous forme de tarte ou dans une salade de fruits. Poêlés, les grains être servis en garniture de certaines viandes. Plus simplement, pourquoi ne pas associer une belle grappe de raisin à un plateau de fromages ?

Une recette à découvrir  Tartines de fromage au jambon cru et raisins

Commentaires   

# EL OUARIACHI TANI 14-09-2009 00:00
il n'a pas été question dans cet article que les vertues du raisin résident dans la peau de ces precieux grains ; c'est les phénols retrouvés dans cette partie qui seraient à la base de l"action protectrice du raisin sur l'appareil cardio-vasculai re !
Répondre

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA