Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV

L‘estampille sanitaire, le code EMB et le code barres

L’estampille sanitaire, le code EMB et le code barres sont souvent présentés comme des moyens de tracer l’origine d’un produit alimentaire. Qu’en est-il vraiment ?

L’estampille sanitaire

Délivrée par les services de contrôles officiels, l’estampille sanitaire (ou marque de salubrité) identifie les établissements préparant, traitant, transformant, manipulant ou entreposant des denrées animales ou d’origine animale. Elle figure donc sur de nombreux produits alimentaires : briques de lait, fromages, yaourts, charcuteries, viandes, plats cuisinés...

Pour les pays de l’Union Européenne, cette marque est de forme ovale.

Examinons l’estampille sanitaire figurant sur une brique de lait.

 Estampille sanitaire brique

Le pays d’origine de l'établissement est représenté par 2 lettres (IT : Italie, FR : France …). Donc notre brique de lait vient de France. En France, les deux premiers chiffres indiquent le département dans lequel se trouve l'usine. Dans ce cas précis, 02, il s'agit de l'Aisne. Cependant, le lait peut avoir été collecté ailleurs (dans un autre département, voire dans un autre pays).
Les chiffres du milieu (110 dans l'exemple) indiquent la commune. Les derniers chiffres (01 dans l'exemple) indiquent le numéro de l'atelier dans la commune.

La mention Union Européenne figure dans la langue du pays : CE en France, EG en Allemagne, EB en Lituanie etc...

Le code EMB

Le code EMB présent sur un produit alimentaire permet de connaître l'identité de l'emballeur ou de l'importateur lorsque son adresse ne figure pas en toutes lettres sur le produit. Sous certaines conditions, il peut remplacer le nom du fabricant lorsque la fabrication est sous-traitée. On trouve alors la mention « Fabriqué par EMB xxxxx » sur l’emballage.

code embLe code emballeur est composé de la mention « EMB » suivie de cinq chiffres qui correspondent au code INSEE du département et de la commune. Il peut être complété par deux lettres désignant l’entreprise.

Comme dans le cas de ces « Bâtonnets saveur crabe », les chiffres du code EMB peuvent être différents de ceux figurant sur l’estampille sanitaire puisqu’une denrée alimentaire peut être transformée à un endroit et emballée ailleurs. Ici, l’estampille indique une fabrication en Lituanie puis un conditionnement en France, à Boulogne sur mer.

Le code barres

CodeBarre W

Le code barres ou GENCODE est lui aussi souvent présenté au consommateur comme étant une bonne piste pour connaître l’origine des produits. Bien que les 3 premiers chiffres du code correspondent à un pays (300 à 379 pour la France), cela ne donne pas une information absolument fiable en ce qui concerne l’origine. En effet, ils n'indiquent pas toujours le pays de production, il peut s'agir du pays où est situé le siège social de l'entreprise ou même l'un de ses sièges sociaux.

Par exemple sur un pot de yaourt, nous pouvons avoir à la fois un code barres commençant par 332 (car le siège social de l’entreprise est en France) et une estampille sanitaire indiquant très précisément que ce yaourt a été produit en République Tchèque (CZ).

 

 

L’estampille sanitaire, le code EMB et le code barres ne peuvent pas être considérés comme des indicateurs fiables de l’origine d’un produit alimentaire.
S’ils permettent de suivre une partie du circuit emprunté par les produits, ils ne donnent aucune garantie sur l’origine des matières premières entrant dans la composition des aliments que nous achetons.