Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
lun.
03
oct. 11

À la maternelle et déjà inégaux

L’InVS fait le point sur l’état de santé et les comportements des élèves de grande section de maternelle.

Avant d’entrer à l’école primaire, les élèves de grande section de maternelle subissent un bilan de santé. Pendant ces entretiens, les infirmières et médecins scolaires notent le poids et la taille des enfants, vérifient leur état de santé (par exemple, la présence de caries) et interrogent les parents présents sur les habitudes de vie (temps de sommeil, devant un écran, pratique d’un sport) ou de consommation alimentaire.

Récemment, une étude publiée par l’InVS(*) analyse les résultats collectés lors de ce bilan pour l’année scolaire 2005-2006. Elle met en évidence, tout comme lors d’enquêtes de santé du même genre menées chez les adultes, de fortes disparités géographiques.

Ainsi, les plus fortes surcharges pondérales sont enregistrées dans les académies situées au nord et à l’est de la France. C’est également là que l’on constate le plus de problèmes dentaires.
Est-ce vraiment une surprise ? Ces mêmes académies sont aussi celles où les enfants consommant des boissons sucrées tous les jours, sautant le petit-déjeuner ou passant beaucoup de temps devant la télé ou les jeux vidéo sont les plus nombreux.

Il va sans dire que ces inégalités géographiques sont aussi malheureusement le reflet des disparités socio-économiques !

 (*) Institut de Veille Sanitaire
Bulletin épidémiologique hebdomadaire N° 31/211

Taggé sous

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA