Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
mer.
07
déc. 11

Banalisation des boissons énergisantes

Pour de nombreux jeunes, les boissons énergisantes sont des sodas comme les autres.

Lors des actions de sensibilisation au « Bien manger » menées par la CLCV, de nombreux jeunes déclarent consommer régulièrement des boissons énergisantes. Quelques uns leur prêtent des vertus stimulantes et s’en servent en cas d’effort (avant une pratique sportive), en période d’examen ou pour faire la fête toute la nuit. Cependant, pour une majorité de jeunes collégiens ou d’étudiants, Red Bull, Dark Dog, Monster Energy, etc. sont des sodas tout à fait comme les autres.

Il est vrai que les stratégies marketing de ces marques passent par le sponsoring de sportifs connus, la participation à des compétitions de renom ou l’organisation de soirées étudiantes. Les universitaires semblent même particulièrement visés, puisqu’on peut voir, à la sortie de certaines facs, des camionnettes publicitaires distribuer des échantillons de Red Bull. Tout est fait pour faire oublier aux jeunes que la consommation régulière ou massive des boissons énergisantes n’est pas anodine !

La plupart des jeunes que nous voyons ne savent pas qu’une mise en garde figure sur les cannettes. Ils ignorent également que l’association boisson énergisante, alcool et activité physique intense peut parfois conduire aux urgences. En particulier pour les jeunes souffrant d’épilepsie, de diabète, de troubles du comportement et de l’humeur et d’anomalies cardiaques ignorées. Des interactions avec certains médicaments augmenteraient également les risques d’effets secondaires.

Malgré la banalisation de leur consommation, les boissons énergisantes restent « à consommer avec modération » et ne sont pas recommandées aux enfants, aux femmes enceintes et aux personnes sensibles à la caféine.

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA