Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
mer.
28
sept. 16

Croissance historique du Bio en France

Du côté du Bio, les consommateurs sont au rendez-vous. Et l’agriculture biologique change d’échelle.

CLCV Finistère Prix BioD’après l’Agence Bio, après une année 2015 très dynamique, l’engouement pour le Bio se confirme en France.

Par exemple, depuis le début de l’année 2016, les ventes sont en très forte hausse dans tous les circuits de distribution, aboutissant à une croissance de l’ordre de 20% pour le premier semestre 2016 par rapport à celui de 2015. Au final, la croissance du marché bio français devrait dépasser le milliard d’euros pour l’ensemble de l’année 2016, une progression historique !

Il est vrai qu’en cette période de craintes autour de l’alimentation, les consommateurs français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers le Bio, au moins occasionnellement. Nous serions donc désormais 65% à consommer des produits alimentaires issus de l’agriculture biologique au moins une fois par mois (données Baromètre Agence Bio / CSA, 2015) contre 49% en 2014 et 37% 2003. Cela se traduit aussi par une envie de consommer Bio partout : à la maison, au restaurant y compris ceux d’entreprise, à la cantine, à l’hôpital …

Mais l’engouement pour le Bio touche aussi les producteurs. Ainsi, alors que le secteur agricole est en crise, les surfaces engagées en agriculture biologique ont bondi de 17,3% entre 2014 et 2015, pour atteindre 1,3 million d'hectares certifiés Bio. Des secteurs comme l’élevage de vaches laitières et le vin connaissent en particulier un essor sans précédent. Au point que les surfaces en conversion enregistrent une hausse de 100% ! Et pour cause ; de nombreux agriculteurs rejoignent le Bio pour s’en sortir, face à des cours de plus en plus instables pour les productions agricoles conventionnelles.

Cependant, cette belle dynamique ne devrait pas suffire à atteindre l'objectif fixé par le plan ambition Bio 2017. Lancé en 2013 par le ministère de l’agriculture, celui-ci avait pour but de doubler la surface de production en agriculture biologique pour la passer de 3,8 % de la surface agricole utile (SAU) début 2013 à 7,6 % en 2017. Or nous ne sommes actuellement qu’à un peu plus de 5,8 % de la SAU française. Ce programme pourrait donc être poursuivi au-delà de 2017.

Taggé sous

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA