Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
ven.
22
août 08

Exit la taxe nutritionnelle

Début août, un rapport proposant de taxer les produits trop gras, trop sucrés ou trop salés afin de financer la Sécu a été remis aux ministères de la Santé et du Budget.

Le ministère de l’économie a rejeté cette idée, jugée pénalisante à l’heure où les Français se plaignent de la baisse du pouvoir d’achat.

Dans notre Une, la CLCV vous explique pourquoi elle n’est pas favorable à une telle démarche.

Ne vaudrait-il pas mieux renforcer l’éducation à la nutrition ? promouvoir l’activité physique ?

Personnellement, je constate que bien s’alimenter ce n’est pas qu’une question d’argent mais résulte plutôt d’une prise de conscience. Et ce n’est pas forcément compliqué.

Commentaires   

# Gwenola 04-09-2008 00:00
J'ai été choquée lorsque j'ai entendu cette idée saugrenue. Pour moi, il vaut mieux faire de la prévention et informer les gens. De plus, c'est une démarche culpabilisante qui ne résoud rien au problème de l'obésité. Et puis, si parfois, j'ai envie de manger des chips, des sodas, bonbons que l'on ne vienne pas me gacher mon plaisir en me faisant payer plus cher et en me culpabilisant.
Il faudrait surtout inciter les industriels à utiliser des ingrédients de bonne qualité et donc riche en goût ainsi ils pourront "alléger" les recettes en sel, sucre, huile, emulsifiants... qui à grande dose ne sont pas bon pour la santé et le poids.
Répondre
# Fio 09-09-2008 00:00
Pour inciter les industriels à produire moins gras, moins salé ou sucré, il suffit de les toucher là où ça fait mal: au portefeuille, ou sur leur marge. Il n'y a que ce langage là qu'ils comprenne, hélas.
Nombreux sont ceux qui pour faire baisser les prix de leurs produits (mais plus souvent pour augmenter la marge, donc sans baisse de prix) mettent plus de sucre, de gras, plus de sel et moins de bons ingrédients.
Moi, cette taxe ne me choque pas, au contraire. L'education est necessaire, mais arrivé en magasin, c'est aussi au prix qu'on fait le choix quand on est serré niveau budget pour certaines franges de la population..
Répondre
# gautier 23-09-2008 00:00
malheureusement beaucoup des ses produits alimentaires industriels , céréales ,viennoiseries etc.. sont peu chers ,et ce sont souvent les ménages au revenus modestes qui en consomment le plus. Les pauvres sont souvent plus obèses que les personnes aisées .Quand on sait que presque la moitié des dépenses de santé concernent des troubles liés a une mauvaise alimentation (diabète, cholestérol...)
Répondre
# zabo 30-09-2008 00:00
C'est uniquement une excuse pour vendre plus cher. Je ne vois vraiment pas pourquoi on taxerait tous les produits qu'il faut consommer avec modération...
Répondre
# raoul 01-10-2008 00:00
nos braves industriels ne pourraient pas revenir à des produits les plus proches de la nature???
Ils transforment des herbivores en carnivores,remp lacent le sucre par des "manipulations" nocives mais peu onéreuses(sirop de glucose fructose),idem pour les huiles hydrogénées ou non,farines t45 sans aucune valeur nutritive...... ....et j'en passe et des meilleures!!!
Nous n'oublions pas le pouvoir important de ces lobbies dans les hautes sphères qui permet à ces mêmes industriels de pouvoir nous empoisonner sans aucuns problèmes,et encore moins de conscience!!
les produits cités plus haut ont tout de même la réputation d'être nocif à la santé mais,par contre,sont toujours utilisés....Jus qu'à quand?????
D'où la necessité d'associations de consommateurs
Répondre
# guilbert rebecca 01-10-2008 00:00
" pourquoi ne pas réfléchir plutôt à baisser la TVA sur les fruits et légumes dont les prix freinent actuellement la consommation ? "
3 FOIS plutôt d'accord pour cette suggestion que pour cette taxe sur les produits gras et sucrés qui ne résoudra en rien le problême de l'obésité!
En tant que jeune gourmande,et attirée par ces produits quant l'envie de chocolat,(ou autre friandise malfaisante pour mon corps) me submerge: par n'importe qu'elle moyen j'obtiendrai se produit même s'il faut repporter mon achat dans le temps pour manque d'argent, le résultat sera le même:JE FINIRAI par DEVORER tôt ou tard ces produits =) les fruits me parraissent si chers, si je maximise ma satisfaction en fonction du prix, il me paraît plus rentable d'acheter un produit un peu plus cher mais qui m'apportera plus de plaisir gustatif. DONC MILITONS POUR LA BAISSE DU PRIX DES FRUITS ET LEGUMES!!! POUR que mon calcul sur la maximisation de ma satisfaction me pousse à consommer des fruits et légumes..
Répondre

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA