Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
ven.
04
juil. 08

Nos enfants et la pub

« Plus les enfants regardent la TV, plus ils choisissent les aliments présentés dans les publicités ». 

C’est le constat que faisait M-L Frelut, pédiatre, lors des Journées d’études de l’Association des Diététiciens de langue française.

Récemment, dans un établissement scolaire, j’ai eu l’occasion de parler avec des élèves de 5ème de l’influence de la publicité et des emballages. Les jeunes adolescents reconnaissent passer beaucoup de temps devant les programmes qui leur sont destinés. Lors des visionnages, en classe, des publicités, la plupart d’entre eux chantent les slogans tant ils en sont imprégnés. Pourtant, ils pensent que cela n’a pas d’influence sur les achats.

Pendant une des séances, les élèves ont comparé les emballages de céréales Chocapic et d’un équivalent de marque distributeur. Bien sûr, ils étaient persuadés que le produit de grande marque serait forcément meilleur du point de vue nutritionnel que l’autre. En examinant en détail le tableau nutritionnel, la majorité des jeunes ont pourtant pu constater que les céréales de la marque distributeur étaient moins grasses et moins sucrées. Malgré cela, certains avouent qu’ils continueront à acheter des Chocapic.

Mission accomplie pour les publicitaires ! A 13 ans, certains enfants sont tellement conditionnés que cela masque déjà leur sens critique. A quand une limitation de la pub pendant les programmes pour les jeunes ? C’est là une demande de la CLCV qui, avec un collectif de pédiatres et de nutritionnistes et d’autres associations de consommateurs, vient de demander au ministère de la Santé d’adopter des mesures dans ce sens.

Vous pouvez lire le communiqué de presse de la CLCV  en cliquant ici.

Commentaires   

# Regine 05-07-2008 00:00
Les enfants ont peut être plus envie d'un produit qu'un autre à cause des publicités.
Mais que font les parents ? Au final, ce sont eux qui sont censés décider et acheter, non ???
Cordialement,
Régine
Répondre
# Celia 07-07-2008 00:00
Bien sûr, Régine ! Les parents sont responsables de leurs achats.
Mais il ne faut pas oublier que de nombreux enfants ont une grande influence sur le contenu du caddy de leurs parents. Il suffit d’observer les familles dans les supermarchés. Vous pouvez lire à ce sujet mon article «Mots d’enfants» du 26 Mai 2008. On peut le déplorer mais c’est une réalité qu’il faut prendre en compte.
En tant que parent, je constate qu’il n’est pas facile de faire ses courses avec ses enfants. Dans les rayons des supermarchés, ils vous demandent généralement d’acheter le dernier produit à la mode. Quand mes fils étaient plus petits, ils ne regardaient pas la télé, pourtant ils connaissaient beaucoup de produits par les conversations dans la cour de récréation. C’est dire l’influence de la publicité !
Pour dire non à son enfant, il faut être en mesure de lui expliquer la raison du refus. Malheureusement , de nombreux parents ne sont pas suffisamment informés pour pouvoir le faire. Dans certaines familles, acheter un produit vu à la télé c’est prouver à son enfant qu’on lui offre le meilleur.
Dans une enquête du CERIN (CENTRE DE RECHERCHE ET D'INFORMATION NUTRITIONNELLES ) «Alimentation des enfants défavorisés et attitudes éducatives parentales» on peut lire les propos suivants : «L’enfant est devenu roi pour son alimentation. C’est lui le « patron », selon l’expression d’un professionnel de terrain. … L’enfant est surinvesti et les adultes cèdent à tous ses désirs, « pour qu’il ne manque de rien » estime Danièle Colin. Dès le bas âge, l’enfant suggère les menus, remplit les chariots dans les grandes surfaces. Ses choix sont influencés par la publicité.» C’est ce que je peux moi-même constater lors de nombreuses interventions sur le terrain.
D’où l’importance des actions menées, par exemple par la CLCV, pour expliquer aux adultes et aux enfants comment déjouer les « pièges&n bsp;» des publicités et des emballages. Mais aussi de cette demande de réglementation de la publicité diffusée pendant les programmes destinés aux enfants.
Répondre

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA