Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
jeu.
07
juil. 16

Pas d’allégations pour les boissons énergisantes

La CLCV salue le véto du Parlement européen aux allégations de santé sur les canettes de boissons énergisantes.

les boissons energisantes

Les boissons énergisantes ne sont pas particulièrement destinées aux enfants. Cependant, force est de constater qu’ils en consomment ! C’est que montrent de très nombreuses études, y compris celle publiée par l’EFSA en 2013 : 68 % des adolescents et 18 % des 3-10 ans en boivent régulièrement. Ces chiffres sont concordants avec ceux que nous enregistrons lors de nos animations de sensibilisation sur le sujet auprès d’enfants et d’adolescents en milieu scolaire.

Suite à l’avis négatif de la Commission Environnement, santé publique et sécurité alimentaire (ENVI) sur la proposition de la Commission européenne prévoyant d’autoriser les allégations de santé à propos de la caféine, sauf pour les produits destinés aux enfants et pour les aliments médicalisés, la CLCV a elle aussi fait part aux eurodéputés de son inquiétude de voir fleurir sur les canettes de Red Bull, Burn ou Monster des message laissant croire aux jeunes qu’ils peuvent obtenir de meilleurs résultats scolaires et sportifs en consommant ces boissons. Cela pourrait avoir des impacts négatifs sur la santé des jeunes en les incitant à goûter ces boissons qui ne sont pas de leur âge ou en favorisant la consommation de ces « potions magiques » riches en sucre et dont l’ANSES nous dit qu’elles peuvent entrainer des effets indésirables tels que tachycardie, palpitations, tremblements, anxiété, insomnie, phénomène de dépendance…

Nous nous félicitons donc que le Parlement européen ait adopté une résolution qui s’oppose à ce que les boissons sucrées enrichies en caféine puissent se prévaloir de favoriser la vigilance ou la concentration.

Les députés demandent en outre aux États membres d’envisager l’introduction de règles sur la commercialisation de boissons à teneur élevée en caféine ou de denrées alimentaires avec adjonction de caféine pour les enfants et adolescents. A ce sujet, rappelons que la CLCV avait demandé en 2013 un meilleur encadrement de ces boissons

La résolution du parlement a été adoptée à main levée à Strasbourg le 7 juillet 2016.

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA