Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
ven.
23
mai 14

Petit-déjeuner : un repas délaissé

Les Français sont de plus en plus nombreux à bouder le petit-déjeuner.

CREDOC Petit dejeuner 2014

Depuis 25 ans, le CREDOC réalise tous les trois ans une enquête sur l’attitude des Français vis-à-vis de leur alimentation. Les résultats de « Comportements et Consommations alimentaires en France » permettent donc de suivre l’évolution de nos comportements.

Le dernier opus de cette enquête montre en 2013 une très forte dégradation de la prise quotidienne du petit-déjeuner par rapport à 2010. Ainsi, le pourcentage d’adultes sautant ce repas augmente régulièrement depuis 2003, jusqu’à attendre 21 % en 2013, soit presque 2 fois plus qu’en 2003. Du côté des enfants (3-14 ans), cette baisse est plus accentuée encore. En effet, presque un tiers d’entre eux sautent désormais au moins un petit-déjeuner par semaine, alors qu’ils n’étaient que 11% il y a dix ans.

Sur les 10 dernières années, on constate que le rituel du petit déjeuner en famille s’estompe peu à peu pour laisser place aux préférences personnelles et au rythme de chacun.
Pourtant, le fait de sauter ce premier repas équilibré de la journée ou de le simplifier à l’extrême a des conséquences sur l’équilibre alimentaire. En effet, pour compenser, les portions consommées le midi ou le soir sont plus importantes. Cependant, les personnes boudant le petit-déjeuner n’ajoutent pas pour autant de nouvelles catégories d’aliments lors des repas suivants. Cela pourrait en partie expliquer pourquoi les Français n’atteignent pas les recommandations de consommation du PNNS.

Plus d’infos sur le petit-déjeuner

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA