Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
mar.
20
déc. 16

Quand l’agriculture s’invite en ville (2/2)

L’agriculture urbaine n’est pas un phénomène de mode. Plusieurs initiatives en témoignent.

Lire la première partie

Plus fréquemment, les initiatives d’agriculture urbaine remplissent au cœur de nos villes une multitude de services, autres qu’alimentaires. Ces formes ont d’ailleurs la faveur des collectivités publiques qui en facilitent l’implantation. En effet, elles contribuent à renforcer la sociabilité, la solidarité entre habitants d’un même quartier. Ce sont aussi souvent des lieux d’éducation écocitoyenne. Et à ce titre, ils ont un véritable rôle à jouer.

La Pompignane : une expérience collaborative

résidence la pompignane MontpellierLe projet de résidence collaborative La Pompignane, porté par la CLCV de Montpellier, vise à requalifier et redynamiser des jardins familiaux existants. Le but est de produire pour que les familles de la résidence puissent s’alimenter plus sainement et à un moindre coût. Mais il contribue surtout à développer des liens sociaux de proximité et devient, au sein du quartier, un lieu d’éducation alimentaire et environnementale, par exemple à l’occasion de la Fête des voisins ou des dégustations des fruits et légumes organisées par la CLCV. Prochainement, l’association, avec le soutien de la collectivité, va créer une parcelle pédagogique. Son objectif est à la fois de faire évoluer les pratiques des jardiniers vers des gestes plus respectueux de l’environnement et de permettre l’initiation des enfants des groupes scolaires du quartier. Une prochaine étape pourrait également être l’échange de services et l’aide à l’achat d’outils ou de graines en commun.

Forts de cette première expérience, les habitants de La Pompignane ont décidé de se lancer dans une démarche d'apiculture urbaine, la présence de toitures-terrasses, d'espaces verts, ainsi que celle des jardins familiaux, permettant une meilleure intégration des ruches. Là encore, le but est de sensibiliser les habitants, les écoles du quartier à la biodiversité, et de les intéresser à l’amélioration durable de leur cadre de vie.

Les incroyables comestibles : partage et libre-service

incroyables comestibles 2Cette démarche participative citoyenne et solidaire est issue d’un élan volontaire de don et de partage des habitants de Todmorden, une commune anglaise fortement touchée par la crise. En 2008, les habitants décident de mettre en culture des plates-bandes de la ville et de partager les récoltes et les savoir-faire. Le but de ce projet baptisé « Incredible Edible » (en français incroyables comestibles) était de rendre Todmorden auto-suffisant en ce qui concerne les fruits et légumes à l’horizon 2018.

Bien qu’utopique, le mouvement gagne du terrain à travers le monde. En France cela concerne plus de 2000 communes. Les collectifs de citoyens et d’associations locales qui rejoignent les Incroyables comestibles veulent donner accès à une nourriture saine à tous en transformant la ville en potager géant. L'important n'est pas ici la quantité produite mais de profiter de toutes les surfaces cultivables en ville, même les plus insolites, pour y semer et y planter tout type de comestibles (herbes aromatiques, légumes, …). Un panneau « Nourriture à partager, Servez-vous librement c'est gratuit ! » invite chacun à se servir.

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA