Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
jeu.
31
janv. 13

Qui consomme des boissons énergisantes ?

Question posée à des collégiens...

Boisson énergisanteLes bénévoles de la CLCV intervenant en milieu scolaire, les infirmières scolaires et les diététiciens sont unanimes. De plus en plus de boissons énergisantes sont consommées par les préadolescents. Cependant, il n’existe pas à ma connaissance de quantification de l’ampleur de ce phénomène récent en France.

Pour en savoir un peu plus, nous avons décidé de poser systématiquement la question « Qui consomme des boissons énergisantes ? » à tous les groupes d’enfants que nous allons voir au cours de l’année scolaire 2012-2013. Bien sûr, il est trop tôt pour esquisser un bilan. Cependant, d’après les premières classes rencontrées, il semblerait que boire des « energy drinks » soit désormais banal, y compris dans des classes de 6ème et 5ème (jeunes âgés de 11 à 13 ans).

Dans chacune des 7 classes où je suis intervenue, 4 à 6 jeunes entre 11 et 13 ans ont déclaré avoir déjà bu ce type de boissons. Souvent cette consommation occasionnelle a lieu lors d’une rencontre festive.
Plus inquiétant, 1 à 2 d’entre eux disent en boire de façon plus régulière (plus d'une fois par semaine). Dans ce cas, la boisson énergisante est considérée comme un banal soda aussi bien par les parents que par les enfants.
Comme bien souvent en matière d’alimentation, des inégalités sociales semblent se dessiner.

S’il existe bien une mention sur l’emballage indiquant que ces boissons sont réservées à l'adulte, déconseillées aux femmes enceintes et doivent être consommées avec modération, les jeunes interrogés déclarent ne l’avoir jamais remarquée.
Ils ignorent également que la consommation excessive de caféine peut entrainer des effets indésirables tels que l’anxiété, l’agitation, des maux de tête, l’irritabilité, l’insomnie, la tachycardie ou des palpitations. Pour la tranche d’âge concernée, une dose excessive de caféine peut être atteinte en cumulant au cours de la journée plusieurs colas et/ou en buvant une boisson énergisante.

Ces chiffres préoccupants n’ont bien sûr pas valeur de preuve, mais doivent alerter les professionnels et les pouvoirs publics. D’après la littérature scientifique(*) en Allemagne et en Angleterre environ 30 % des jeunes de 10 à 14 ans boivent des boissons énergisantes.

(*)Health Effects of Energy Drinks on Children, Adolescents, and Young Adults, Seifert SM et coll., Pediatrics, 14 février 2011

Commentaires   

# gautier 24-02-2013 19:07
les chauffeurs routiers,certai ns en usent aussi.
Répondre
# Alice 26-02-2013 10:36
les marins pêcheurs aussi...
Répondre

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA