Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
lun.
07
oct. 13

USA : Boissons énergisantes sur la sellette

Des élus américains demandent aux fabricants de boissons énergisantes de limiter leurs actions marketing.

Boisson energisanteAux USA aussi, les boissons énergisantes sont sur la sellette. Il est vrai qu’on déplore outre atlantique plusieurs décès de jeunes, gros consommateurs de ces excitants. En cause, la caféine ! D’autant que là-bas, les taux contenus dans les boissons sont parfois sans commune mesure avec les doses autorisées en France. Ainsi, d’après le magazine « Consumer Reports », une canette de « 5-hour Energy Extra Strength » contiendrait 242 mg de caféine (contre 80 mg pour un Red Bull en France).

Dans ce contexte, l'American Medical Association, une des principale association de médecins aux USA, avait recommandé en juin d'interdire le marketing de ces boissons auprès des moins de 18 ans.

Il y a quelques jours, plusieurs sénateurs américains se sont aussi saisis du sujet. Ils demandent aux fabricants de boissons énergisantes d’indiquer les quantités de caféine et les effets indésirables possibles sur les emballages et d’arrêter de présenter leurs boissons comme des boissons régénératrices pour le sport.
Ils appellent également les producteurs de boissons énergisantes à limiter, de manière volontaire, leurs actions de marketing. Sont principalement visées les actions de promotion via les réseaux sociaux ou des supports destinés aux jeunes consommateurs, mais aussi les distributions d’échantillons gratuits dans les parcs, les écoles, les concerts ou lors de manifestations sportives.

Ces demandes ne sont pas sans rappeler celles faites en France par la CLCV suite à la publication par l’ANSES de l’évaluation des risques liés à la consommation de boissons dites « énergisantes ».

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA