Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
jeu.
07
mars 19

Comment éviter l’acrylamide en cuisine ?

Vous ne vous réveillez que grâce à l’odeur du pain grillé ?
L’anniversaire de vos enfants ne se fera jamais sans un gâteau maison ?
Vous préparez un dîner gourmand avec des frites au menu ?

Quelques astuces sont à connaître car les aliments riches en amidon lorsqu’ils sont chauffés à haute température (griller, rôtis, frits), peuvent former un composé toxique, l’acrylamide.

  • Conseil général : « doré mais pas grillé ». Ne laissez pas vos aliments devenir brun, le taux d’acrylamide est alors plus important que dans les aliments juste dorés.grille-pain acrylamide clcv
  • La température augmente les niveaux d’acrylamide, préférez une température plus basse même si la cuisson est plus longue (en dessous de 175°C pour la friture).
  • Trempez les pommes de terre (variété conseillée pour la friture) avant de les faire frire ou cuire. Cela peut réduire les niveaux d’acrylamide dans les chips ou les frites. Ne pas stocker les pommes de terre dans le réfrigérateur car cela augmente le taux de sucres dans les pommes de terre et donc celui d’acrylamide au cours de la cuisson.
  • Changez l’huile de friture après chaque utilisation.
  • Préférez les substituts de café à base de céréales plutôt que de chicorée plus riches en acrylamide.

Finalement, les produits industriels comme les chips, les biscuits ou les biscottes contiennent des acrylamides donc le plus important c'est de varier votre alimentation ainsi que la pratique d’une activité dynamique chaque jour.

 

Crédit photo : Pixabay

Taggé sous

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA