Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
lun.
21
mai 18

3 conseils pour un café au top

Noir, au lait, sucré ou non, le café est le petit plaisir de nombreux Français. Mais savez-vous préparer un café dans les règles de l'art ? 

Arabica ou robusta, lequel choisir ?
Il s'agit de deux variétés de café. Le caféier robusta pousse à basse altitude, en plaine, alors que le plant d’arabica se cultive à haute altitude (de 1 000 à 2 600 mètres environ au Pérou). Le robusta se caractérise quant à lui par une forte teneur en caféine et peu d’arôme. L’arabica présente moins de caféine mais un arôme plus développé. Il tire son arôme du sol où il pousse avec d’autres végétaux : fleurs, cacaotiers, thé… Un grain du robusta à trois fois plus de caféine qu’un grain d’arabica. Pour le coup de fouet du matin optez pour un robusta et privilégiez un pur arabica pour une tasse plus goûtue.

Quelle est la meilleure cafetière ?
Il n’y a pas de mauvaise cafetière, il n’y a que du mauvais café. A condition, que la caftière soit bien entretenue, toutes les machines sont parfaitement étudiées pour faire une tasse optimale de café. Peu importe donc la machine si le café est issu d’un fruit cueilli mûr et bien cultivé.

Quelle est la meilleure façon de préparer un café ?
Vérifiez que la torréfaction du grain soit correcte, que le grain soit homogène, puis moulez vous-même les grains avec un moulin à café juste avant de faire votre tasse. Quelle que soit la machine dont vous disposez, utilisez l’eau la plus déminéralisée possible et portez-la à 95°C maximum. N’oubliez pas de fermer le paquet de café chaque fois que vous l’utilisez pour qu’il conserve tous ses arômes.

À lire aussi :

Combien de caféine dans mon café ?
Café : filtre, dosette ou capsule ?

 

#café #cuisine #alimentation

Taggé sous

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA