Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV

Le dioxyde de titane fait le buzz

nanoparticule E171_dioxyde_titane_CLCV

Le E171 ou dioxyde de titane, autorisé au niveau européen depuis de nombreuses années, est un additif alimentaire couramment utilisé, sous forme de nanoparticules en tant que colorant par l’industrie alimentaire, notamment pour les confiseries. Dès 2006, il a été classé par le Centre international de recherche sur le cancer comme « potentiellement cancérigène » pour l’homme quand il est inhalé. Même conclusion en 2017 pour l’agence européenne des produits chimiques.

La même année, l’Institut national de recherche agronomique (INRA) a montré que l’ingestion de dioxyde de titane chez le rat entraîne un affaiblissement des réponses immunitaires et des effets sur la naissance de zones cancéreuses. Une étude qui reste à confirmer chez l’homme. La France a une position forte sur le dioxyde de titane. En février dernier, les autorités françaises ont demandé à la Commission européenne de suspendre son utilisation comme additif alimentaire.

Certains industriels et distributeurs se sont d’ailleurs déjà engagés à supprimer à l’avenir le dioxyde de titane de leurs produits.