Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV

Pain aux graines de pavot : vigilance requise

 

 

Le Centre Anti Poison de Paris a averti les autorités sanitaires que des personnes ayant consommé des pains aux graines de pavot présentaient des taux de morphine et codéine anormalement élevés dans leurs urines.

Une forte exposition à ces substances est susceptible de conduire rapidement et pendant plusieurs heures à des symptômes de type somnolence, confusion, fatigue, rougeur du visage, démangeaisons, bouche sèche, nausées, vomissements, constipation, rétention d’urine.

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) enquête pour connaître l’origine de la contamination et savoir si d’autres produits commercialisés sont concernés.

En attendant les résultats, la DGGCRF recommande d'éviter les produits contenant des graines de pavot en "quantités significatives", notamment avant de conduire (ou toute autre activité requérant de la concentration) ou chez les populations à risque (femmes enceintes ou allaitantes, enfants, personnes ayant un risque de rétention urinaire et personnes à risque respiratoire). Donc pour le moment, mieux vaut éviter les pains aux graines de pavot, par mesure de précaution.