Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
02/10/2013

Boissons énergisantes : face aux risques avérés, une réglementation s’impose

L’ANSES a publié ce 1er octobre 2013 un avis qui identifie très clairement les risques associés aux boissons énergisantes.

MonsterFondé sur l’étude de plus de 200 signalements médicaux, l’avis de l’Anses montre que, lorsque ces produits sont consommés en mélange avec l’alcool ou dans le cadre d’une activité physique ou sportive, ils peuvent conduire à des problèmes cardiaques, neurologiques et psycho-comportementaux. Chez les personnes hypersensibles à la caféine des complications parfois très graves ont été observées.

 La CLCV, qui a été auditionnée par l’Anses dans le cadre de cette évaluation, avait alerté les pouvoirs publics dès 2008 sur les problèmes posés par les boissons énergisantes. Le travail mené par l’Anses nous conduit à rappeler la nécessité :

- d’encadrer les teneurs en caféine dans l’ensemble des produits enrichis, dont les boissons énergisantes ;

- de proposer un étiquetage beaucoup plus clair et lisible qui déconseille le mélange avec l’alcool, la consommation par les enfants, les femmes enceintes et allaitantes et qui rappelle que les boissons énergisantes ne sont pas adaptées à l’effort physique ;

- d’encadrer le marketing afin que cesse la communication associant ces produits au sport. Les pratiques aussi diverses que le sponsoring d’évènements ou d’athlètes, la distribution de boissons énergisantes dans les clubs de sport ne font qu’entretenir l’idée que les boissons énergisantes sont adaptées à l’activité physique alors qu’elles sont en fait contre-indiquées !

C’est au niveau européen et non strictement français qu’il convient de travailler sur ces différents sujets.

Réagissez sur le Blog de Celia : Boissons énergisantes ou excitantes

Dernière modification le 02/10/2013