Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
lun.
27
août 12

Code couleur ou onglets nutritionnels

Des chercheurs américains ont voulu savoir quel étiquetage nutritionnel était le mieux compris par les consommateurs.

Code couleur ou Onglet nutitionnel 

Aux USA, l’industrie agroalimentaire s’apprête à mettre en place un étiquetage de type « onglets nutritionnels » sur la face avant des paquets. Une équipe de chercheurs a comparé ce système d’étiquetage à celui déjà en vigueur au Royaume-Uni, le code couleur de type « feu tricolore » (multiple traffic light, en anglais).

Les 703 adultes participant à l’étude ont été répartis en 5 groupes mis en présence d’aliments sans étiquetage nutritionnel, ou portant un étiquetage de type « feu tricolore » (calories, gras saturés, sucres, sodium), ou un « feu tricolore + » (on ajoute deux nutriments à favoriser : les protéines et les fibres), ou un étiquetage de type « onglets nutritionnels » (calories, gras saturés, sucres, sodium), ou des « onglets nutritionnels + » (avec les nutriments à favoriser).

Après une première étape d’explication de l’étiquetage, chaque groupe s’est vu présenter des produits alimentaires portant ledit étiquetage. Ensuite, un questionnaire a permis d’évaluer le niveau de compréhension du système d’étiquetage (le consommateur peut-il comparer deux produits ? peut-il estimer si un produit est riche en sucres ?…).

Il en ressort que les consommateurs préfèrent nettement le système « feu tricolore+ » car il est facile à comprendre, clair et rapide à utiliser. De plus, le groupe confronté à ce code couleur est celui qui a obtenu les meilleurs résultats au questionnaire sur la qualité nutritionnelle des produits présentés.

Malheureusement pour les consommateurs européens, l’Union européenne n’a pas eu le courage d’imposer un étiquetage nutritionnel basé sur un code couleur. Malgré les preuves scientifiques et les enquêtes des associations de consommateurs montrant l’efficacité d’un tel système ! Reste à espérer que comme au Royaume-Uni, les autorités françaises se décident à recommander la mise en place d’un code couleur sur nos emballages. Sinon il nous faudra compter uniquement sur des initiatives privées (comme le NutriPass du distributeur Intermarché).

Facts Up Front Versus Traffic Light Food Labels, A Randomized Controlled Trial : Christina A. Roberto, PhD, Marie A. Bragg, MS, MPhil, Marlene B. Schwartz, PhD, Marissa J. Seamans, BA, Aviva Musicus, Nicole Novak, MS, Kelly D. Brownell, PhD. In Am J Prev Med 2012;43(2):134 –141

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA