Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
mer.
20
oct. 10

La grande distribution se mettrait-elle au local ?

L’envie de consommer des produits qui viennent d’à côté de chez soi progresse. Les grandes surfaces s’adaptent.

Sans pour autant devenir « locavores »(*), nous sommes nombreux à vouloir consommer des aliments produits près de chez nous. En particulier, pour les produits frais (fruits, légumes), nous souhaiterions souvent pouvoir les acheter à des petits agriculteurs de notre région. Notamment, parce que « connaître » le producteur permet d’accroître la confiance et de se réapproprier ce que l’on mange.

Bien sûr, les produits en direct des petits producteurs sont disponibles sur les marchés. Mais, pour certains consommateurs, en raison de leur travail, de leur mode de vie, il n’est pas facile de s’y rendre. Alors pour tous ceux qui rêvent quand même de manger local, la grande distribution s’adapte.

Évidemment, les fruits et les légumes venus de loin, à bas coût ne sont pas prêts de disparaître des étals des distributeurs. Cependant, ici où là, quelques enseignes essaient de nous convaincre de leur intérêt pour le local.

Ainsi, on a vu apparaître au rayon Fruits et Légumes de certains supermarchés des assortiments de la marque « Le Petit Producteur ». Sur leurs emballages figurent le nom du producteur, sa photo et le lieu de production et de ramassage. D’autres se fournissent en fruits ou en légumes dans un rayon proche (moins de 50 km). Des panneaux, dans le rayon, présentent le nom et la photo des agriculteurs locaux « partenaires » de l’enseigne, prise devant l’exploitation. Là où cela est possible, des offres du même genre fleurissent dans d’autres rayons frais : viande, soupes, produits laitiers... Le but serait de sortir de l’anonymat de l’approvisionnement ... voire de mettre en avant la « volonté » de la distribution de soutenir l’agriculture locale.

Pour l'instant, rares sont encore les grandes surfaces concernées. Les offres peuvent aussi n’être que ponctuelles. Mais, face à un possible engouement des consommateurs, de telles initiatives pourraient être généralisées.

Une inquiétude cependant. Les petits producteurs y trouveront-ils leur compte ?

(*) Un « locavore » est une personne consommant de la nourriture produite dans un rayon allant de 100 à 250 kilomètres maximum autour de son domicile.

Commentaires   

# Amgar 20-10-2010 00:00
Bonjour,

Le plus sûr moyen de trouver des producteurs de fruits et légumes frais, c'est de les acheter dans un marché de plein vent et non pas en grande surface !
Autre avantage indéniable, les producteurs présents parlent, ce qui n'est pas le cas des rayons ou gondoles de supermarché
Cordialement
Albert Amgar
Répondre
# Laurent D. 15-11-2010 00:00
Effectivement cela permet d'avoir une rente plus sérieuse pour les "petits" producteurs mais à quel prix ?

Quel est le billet d'entrée pour avoir ses propres légumes dans un supermarché ?
Les marges des petits producteurs doivent certainement être revue à la baisse avec ces requins de la finance !

N'avez vous pas vu d'émission à ce sujet ?

Personnellement je préfère ma Biocoop préférer ou le marché ou aller voir les producteurs en direct !
Répondre

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA