Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
mar.
24
juin 14

Lavez-vous votre poulet ?

L'Agence britannique de sécurité alimentaire demande aux anglais d'arrêter de laver le poulet avant de le cuire.

Campagne FSA Ne lavez pas votre pouletAu Royaume-Uni, les Campylobacter, des bactéries présentes dans les élevages de volailles, sont la cause la plus fréquente d’intoxication alimentaire. Dans environ quatre cas sur cinq, ces gastro-entérites sont dues à des volailles contaminées. C’est pourquoi la FSA, l’agence britannique de sécurité alimentaire, a choisi de consacrer la Semaine de la sécurité alimentaire 2014 à la prévention des intoxications à Campylobacter. Elle conseille pour cela aux consommateurs anglais d’arrêter de laver leur poulet avant de le faire cuire. Ce que presque un Anglais sur deux (44%) reconnait faire de manière quasi systématique.

En effet, l’Agence rappelle que, contrairement à ce qu’imaginent 33% des consommateurs, le lavage à grande eau ne permet pas de se débarrasser des germes mais favorise au contraire leur propagation. En effet, les bactéries à la surface de la volaille sont disséminées lors des projections d'eau, contaminant ainsi les mains, les vêtements, le plan de travail ou les ustensiles de cuisine.

Par contre, le respect de quelques règles simples permet d’éviter les intoxications alimentaires à Campylobacter :

  • conserver la viande de volaille dans la partie la plus froide du réfrigérateur,
  • éviter les contaminations croisées avec les produits crus comme les crudités, la salade ou autres en couvrant la viande dans le réfrigérateur,
  • bien se laver les mains avant et après manipulation de la nourriture,
  • nettoyer convenablement après usage les planches à découper et les couteaux servant à la découpe de volailles,
  • éviter d’utiliser ces planches et ces couteaux pour la préparation d’autres types d’aliments,
  • et surtout bien cuire la volaille afin de détruire les bactéries.

En France, chaque année, les infections à la bactérie campylobacter toucheraient environ un million de personnes, selon des estimations de l'Institut de veille sanitaire (InVS). Les conseils précédents sont donc aussi valables chez nous !

Commentaires   

# Albert Amgar 25-06-2014 12:30
Une étude réalisée par l’InVS a permis d’estimer, à partir des données de surveillance, l’incidence des infections à Campylobacter entre 1 667 et 2 733 pour 100 000 habitants, soit 800 000 à 2 millions d’infections à Campylobacter par an en France. Source InVS, Surveillance des infections à Campylobacter en France : bilan de la surveillance du réseau de laboratoires de ville et hospitaliers, 2004-2005, invs.sante.fr/.../...
Répondre

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA