Les sites de la CLCV
Adhérer à la CLCV
mer.
19
sept. 12

NutriPass en face avant

L’étiquetage nutritionnel basé sur un code couleur d’Intermarché passe à l’avant des produits.

Nutripass 2012

Le NutriPass a été lancé en 2007 par Intermarché. Grande nouveauté, cette année, ce code coloriel passe en face avant des emballages ! De quoi aider les consommateurs faisant leurs courses à Intermarché à faire des choix plus sains en leur donnant accès aux informations nutritionnelles en un coup d’œil. Le distributeur a opté pour un double système de références, selon que le produit est adapté aux enfants (1 600 kcal) ou aux adultes (2 000 kcal).

Plusieurs études scientifiques et de nombreuses enquêtes des associations de consommateurs (dont en France celle de la CLCV) montrent que les consommateurs préfèrent nettement le système « feu tricolore » à tout autre système d’information nutritionnelle car il est facile à comprendre, clair et rapide à utiliser.

S’il peut contribuer à l’amélioration de la qualité nutritionnelle du contenu de nos caddys, le recours à de tels indicateurs colorés pousse également les distributeurs à améliorer leur offre alimentaire. D’après Intermarché, plusieurs produits auraient ainsi été reformulés depuis le lancement du NutriPass de manière à réduire les quantités de sel, de sucres ou de matières grasses. Des ingrédients comme l’huile de palme auraient aussi été remplacés quand cela était possible.

Le nouveau règlement européen sur l’information du consommateur adopté fin 2011, s’il rend bien obligatoire l’information nutritionnelle, n’a pas eu le courage d’imposer un étiquetage basé sur un code couleur. Cependant, chaque État Membre peut s’il le souhaite recommander une présentation particulière sur les emballages. C’est pourquoi la CLCV continue à militer pour qu’en France le recours au « feu tricolore » se généralise.

Commentaires   

# Bernadette GRANIER 01-04-2013 09:38
Il faudrait que vous mettiez en place une pétition à signer toute simple pour ou contre un étiquetage feux tricolores, et l'envoyer ensuite à Stéphane Le Foll car ras-le-bol des diktats des lobbies.
Il en va de l'avenir de tous,de notre planète. Un retour à des pratiques honnêtes est urgentissime.
Répondre

Ajouter un Commentaire



Anti-spam: complete the taskJoomla CAPTCHA